Quand peut-on perdre des points de permis de conduire ?

Publié le : 28 octobre 20228 mins de lecture

Il y a de nombreuses façons de perdre des points de permis de conduire. La plupart des infractions graves au code de la route entraînent la perte de points. Il y a aussi des points de permis de conduire qui peuvent être perdus pour des infractions mineures, comme le non-respect du code de la route ou le non-respect des limitations de vitesse. En outre, il est possible de perdre des points de permis de conduire si vous ne respectez pas les règles de conduite lorsque vous êtes en possession d’un permis probatoire.

Conduite en état d’ivresse

La conduite en état d’ivresse est l’une des principales causes d’accidents et de décès sur les routes. En France, les conducteurs en état d’ivresse représentent environ 30 % des accidents mortels. La conduite en état d’ivresse est un délit passible de sanctions pénales et de la perte de points sur le permis de conduire. La perte de points sur le permis de conduire peut entraîner la hausse des primes d’assurance automobile.

Refus d’obtempérer à un contrôle d’alcoolémie ou de stupéfiants

Le refus d’obtempérer à un contrôle d’alcoolémie ou de stupéfiants est passible d’une perte de 6 points sur le permis de conduire. Cela signifie que si vous êtes contrôlé et que vous refusez de souffler dans le ballon ou de vous soumettre à un test de dépistage de stupéfiants, vous perdrez 6 points sur votre permis. Cela peut entraîner une suspension ou un retrait de votre permis de conduire.

Conduite d’un véhicule non assuré

La conduite d’un véhicule non assuré est une infraction au code de la route. Elle est passible d’une amende de 1 500 euros et d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire. En cas de récidive, l’amende est de 3 000 euros et le retrait de 12 points. La conduite d’un véhicule sans assurance est donc un délit grave qui peut entraîner la perte de son permis de conduire.

Conduite d’un véhicule sans permis de conduire

La conduite d’un véhicule sans permis de conduire est une infraction qui peut entraîner la perte de points sur votre permis de conduire. Vous risquez également une amende et/ou une peine de prison. Si vous conduisez un véhicule sans permis de conduire, vous risquez de perdre 3 points sur votre permis de conduire.

Conduite d’un véhicule sans permis de conduire en état d’ivresse

Conduire un véhicule sans permis de conduire en état d’ivresse est un délit passible d’une amende de 4 500 euros et de 6 mois de prison. En cas de récidive, les peines sont doublées. De plus, le conducteur sera automatiquement exclu du permis de conduire pendant 3 ans et devra repasser le permis de conduire.

Délit de fuite

Le délit de fuite est une infraction au code de la route qui est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire. Cela signifie que si vous êtes pris en train de conduire après avoir commis un délit, vous risquez de perdre votre permis de conduire. La peine maximale pour cette infraction est de 2 ans de prison et/ou d’une amende de 4 500 euros.

Conduite dangereuse

Si vous commettez une infraction de conduite dangereuse, vous pourrez être sanctionné d’un retrait de points sur votre permis de conduire. En effet, la conduite dangereuse est l’une des principales causes d’accidents et de blessures sur les routes. Si vous êtes impliqué dans un accident ou si vous causez des blessures à autrui, vous risquez de perdre des points de permis de conduire. La conduite dangereuse peut également entraîner une suspension ou une annulation de votre permis de conduire.

Non-respect d’un feu rouge

Le non-respect d’un feu rouge est une infraction qui peut entraîner la perte de points sur votre permis de conduire. Cela peut être le cas si vous ne vous arrêtez pas à un feu rouge ou si vous ne le respectez pas. Si vous êtes pris en train de ne pas respecter un feu rouge, vous risquez une amende et des points de permis de conduire.

Non-respect d’un stop

Le non-respect d’un stop est une infraction qui peut entraîner la perte de deux points de permis de conduire. Cette infraction est passible d’une amende de 135 euros. Le non-respect d’un stop est également passible d’une suspension de permis de conduire de trois à six mois.

Non-respect d’une priorité

Le non-respect des priorités est l’une des infractions les plus courantes sur les routes françaises. En effet, selon l’article L.121-4 du code de la route, «tout conducteur doit céder le passage au véhicule ou à la personne ayant une priorité de passage légale». Cette infraction est punie d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Excès de vitesse

Les excès de vitesse sont l’une des principales causes d’accidents de la route. En France, la vitesse est limitée à 50 km/h en ville, 70 km/h sur les routes secondaires et 90 km/h sur les autoroutes. Toutefois, il est courant que les conducteurs ne respectent pas ces limitations et roulent à des vitesses excessives. En cas d’excès de vitesse, il est possible de perdre des points de permis de conduire. La perte de points est une mesure prise par les autorités pour encourager les conducteurs à respecter les limitations de vitesse. En France, il est possible de perdre jusqu’à six points de permis de conduire en cas d’excès de vitesse. La perte de points peut entraîner une suspension ou un annulation du permis de conduire.

Conduite avec un téléphone portable

En France, il est interdit de conduire avec un téléphone portable en main. Cette infraction est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire. En cas de récidive, l’amende est doublée et le nombre de points de permis de conduire est également doublé. Si vous êtes en possession d’un téléphone portable lorsque vous êtes au volant, vous devez vous assurer que vous êtes en mesure de l’utiliser en toute sécurité. Cela signifie que vous devez être en mesure de le manipuler sans prendre vos mains du volant et sans vous détourner de la route. De plus, vous devez vous assurer que vous pouvez composer le numéro sans regarder le téléphone.

Défaut de casque

Le port du casque est obligatoire pour les conducteurs de deux-roues motorisés et pour les passagers. Le non-respect de cette règle est passible d’une amende de 135 euros. En cas de récidive, le montant de l’amende est doublé. En plus de l’amende, le conducteur du véhicule à moteur peut être privé de 6 points sur son permis de conduire.

Défaut de ceinture de sécurité

Les automobilistes peuvent perdre des points de permis de conduire pour diverses raisons, dont une est le défaut de ceinture de sécurité. Les ceintures de sécurité sont obligatoires dans les voitures et les camionnettes et doivent être portées à l’avant et à l’arrière à chaque fois que le véhicule est en mouvement. Les automobilistes qui ne portent pas de ceinture de sécurité peuvent être sanctionnés d’une amende allant jusqu’à 1 500 euros et de trois points de permis de conduire.

Défaut de permis de conduire avec mention « B »

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez perdre des points de permis de conduire. L’une d’elles est si vous ne possédez pas le permis de conduire avec la mention « B ». Cela signifie que vous ne pouvez conduire que des véhicules légers, tels que des motos ou des scooters. Si vous conduisez un véhicule plus lourd, vous risquez de perdre des points de permis de conduire.

Plan du site